Je te donne

Je te donne
2 min 51 s

Je te donne
Ce si bémol majeur imprégné d’au-delà
Que Mozart écrivit pour sa sonate en la,
Cette note magique que personne n’écoute,
A part le vent perdu, ou la pluie goutte à goutte,

Je te donne
Ce Van Gogh de trois sous que l’homme rejeta,
Ce Lautrec que jamais nul être n’acheta,
Cette toile égarée dans un coffre à Milan,
A New York ou ailleurs,
qui n’est qu’un placement,

Je te donne
Ces poèmes maudits d’un certain Baudelaire,
Ces vers
que l’in trouvait alors bien trop vulgaires,
Prends-les au fond de toi
pour qu’empli de douceur,
Tu puisses les chanter en y mettant ton coeur,

Je te donne…
Je te donne tout ça au nom de ces artistes,
Ils sont partis bien loin,
pourtant, vois sur la piste,
Lorsque le rideau rouge
retombe comme un rêve,
Regarde,
leurs chefs-d’oeuvre tout doucement se lèvent.

Poème: Jean-Claude Faure
Musique: Patrick Pernet

Les commentaires sont fermés.